Déclaration des Grandes Loges Continentales

Publié le par boaz-jakin

 

 

5 GL

 

Le 12 septembre 2012, les 5 Grandes Loges Régulières de Belgique, de Suisse, du Luxembourg, d’Allemagne et d’Autriche ont rencontré à Bruxelles des représentants de la Grande Loge de France (GLDF 2ème obédience en France avec plus de 30 000 frères) et de la  (GL-AMF 12 000 frères venant de la GLNF désormais non reconnue internationalement)

Le blog de l’express vous procure l’original et la traduction de cet acte décisif vers une reconnaissance conjointe de la GL-AMF et de la GLDF par les Grandes Loges Continentales.

 

http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2012/09/17/rencontre-de-5-gl-avec-la-gldf-et-la-gl-amf/

 

Nos Frères Alain Juillet et Dominique Moreau ont publié ce communiqué que nous livrons à votre information, votre sagacité et vos éventuelles critiques :

« Le communiqué que viennent de publier les cinq Grandes Loges européennes fait suite à une réunion de travail qui s’est tenue à Bruxelles le mercredi 12 septembre, réunion à laquelle la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française était représentée par son Grand Maître Alain Juillet et son Député Grand Maître Dominique Moreau.

 

Il vient confirmer que désormais, dans le prolongement des déclarations de Bâle et de Berlin, un projet de recomposition de la Maçonnerie régulière est à l’étude en France.

 

Le scandale de la GLNF a provoqué une prise de conscience générale.

 

Il nous semble difficile désormais d’ignorer des Frères qui travaillent non loin de nous et qui peuvent, comme nous, au prix de quelques efforts, entrer dans le concert restructuré d’une régularité élargie.

 

L’initiative des cinq Grandes Loges européennes ouvre des perspectives nouvelles à ceux qui font partie de ce projet comme à ceux qui pourront le rejoindre.

 

Les principales Grandes Loges dans le monde en suivent l’évolution avec attention.

 

Le travail qui reste à accomplir est considérable, mais les enjeux sont pour tous un aiguillon stimulant et nous sommes, pour notre part, confiants.

 

Les délais que nous nous sommes fixés d’un commun accord démontrent la volonté commune d’aboutir à un schéma institutionnel viable et pérenne en faisant les efforts utiles à sa mise en place, sans rien renier de nos spécificités ni de notre histoire.

 

Nous avons l’ambition de rassembler ce qui peut et ce qui doit l’être pour que la Maçonnerie régulière puisse trouver dans ces institutions la place où déployer la richesse de ses diverses approches et la diversité de ses différents rites »

 

 

 

Commenter cet article

joaben 19/10/2012 12:46

Discours recurent de tous les côtés ...

- pour servel, vu par ses supporters ... il faut pas lire ses declarations passées, ni son programme, ni ses annonces recentes ... on verra apres ratification.


- chez toi, idem ! il faut examiner les realités GLUA, les chances de la "fédération" inexistante à ce jour ... on verra, adhérez à GLAMF d'abord !

Donc, NON ! tout celà n'est pas digne ! C'est AVANT qu'on s'explique, si on veut avoir du soutien !

Raphaël Aurillac 18/10/2012 21:33

Nous verrons !

joaben 18/10/2012 21:15

La reconnaissance des 5 grandes loges continentales n'est pas assurée non plus et même fort improbable en l'êtat. Même si c'est le souhait d'Alpina, les mêmes obstacles enormes sont toujours
là(position GLDF vis à vis du GO, influence SCPLF entre autres.)

Raphaël Aurillac 18/10/2012 14:10

Cher Joaben. Je conviens que la gLAMf a peu de chances d'obtenir la reconnaissance GLUA ou Usa en l'Etat actuel des choses et en raison de cette circonstance qu'elle est assimilèe a une federation
de rites et qu'elle est bien trop jeune. Mais ce dont je suis persuadè c'est qu'elle obtiendra la reconnaissance des 5 grandes loges continentales en 2013 ce qui sera pour elle un excellent debut.
Non ?

joaben 18/10/2012 13:52

Raphael...
tu es dans le domaine des pronostics. je n'ai aucun commentaire là dessus.

Par contre comme je suis d'assez près la tentative GLMAF-GLDF-GLIF, je t'affirme(je pourrai le detailler à l'occcasion) que des obstacles enormes se dressent et dont personne ne sait aujourd'hui
comment les lever.

Côté GLNF, c'est en effet plus simple et plus clair, le processus etant déjà ecrit par la GLUA. Et le délai peut être court, d'autant plus si on laisse agir Servel tranquillement.
Et lorsqu'il sera arriv à ses fins, je doute fort que des pronostic sur blog pesent lourd.