Lettre ouverte à Alain Juillet (Tenue de Grande Loge et Assemblée Générale)

Publié le par boaz-jakin

V sign

 

 

Préambule

Disons le de nouveau : La force qu'Alain Juillet vient de mettre en mouvement est invincible.

 

Grâce à Alain, dans quelques semaines soyons en sûr, nous pourrons ainsi commenter la Victoire :

 

"Il suffisait de le vouloir très fort et tous ensemble au même moment ! 

 

En fait le pouvoir était faible et nu ! Nous ne le savions pas ! Comme c’était simple ! " 

 

Le collectif "ni scission ni soumission" se met à l'écoute d'Alain Juillet et à la disposition du Comité de Pilotage qu’il préside pour organiser notre grande bataille qui sera celle de l'Assemblée.

 

Réaffirmons :

- qu'il n'est d'autre ambition pour notre Collectif que de favoriser la sortie de crise; nous prenons l'engagement de mettre un terme à notre initiative si une meilleure pouvait s'imposer mieux.

- que le Collectif "ni scission ni soumission", dans le cadre d’une élection prochaine, n'exprimera aucune préférence pour un candidat plus qu'un autre.

 
  Rappel
Ce qui nous a fait sortir du rang, est la lettre adressée le 14 juillet dernier par Stifanor* à la Grande Loge Unie d’Angleterre pour suspendre les relations de la GLNF avec elle.

 

(Phanor* = assassin d'Hiram :

« Si tu veux sortir, livre-moi le mot de passe des maîtres!  

- Tu n'as pas sept années de campagne! répliqua Hiram, d'une voix éteinte.  

- Le mot de passe!  

- Jamais! »  

Phanor, lui enfonça son ciseau dans le flanc; mais il ne put redoubler, car l'architecte du temple, réveillé par la douleur, vola comme un trait jusqu'à la porte d'Orient… Gérard de Nerval)

De fait le personnage a anéanti 100 ans de reconnaissance internationale et par conséquent la raison d'être de la GLNF.

Notre objectif ne consiste pas seulement  à contribuer à changer la gouvernance mais surtout, par ce changement, à recouvrer la reconnaissance internationale sans laquelle nous sommes persuadés de n'être rien.

Si l'arrêt de la Cour d’Appel du 13 janvier prochain nous est favorable cela ne changera rien.

L'assemblée statuera de nouveau sur les comptes et Stifanor demeurera prétendument Grand Maître jusqu’au renouvellement de son mandat qu’il obtiendra assurément fin 2012 des mains d’un Souverain Grand Comité à ses ordres.


Tant qu'il le demeure (même si nous savons qu’en droit il ne l’est plus)  nous restons suspendus par les Grandes Loges du Monde et nous continuons une guerre de tranchées dévastatrice qui ne pourra cesser que par une scission dont nous ne voulons pas.

Pire, si nous n'avons pas changé de gouvernance au printemps 2012 et recouvré un fonctionnement normal sans administratrice la suspension internationale deviendra radiation et alors nous aurons tout perdu qu'elle que soit l'évolution des choses.

Nous devons donc agir très vite car il est déjà presque trop tard.

 

Grâce à Alain Juillet l’espoir renaît.

 

 

Actions

Tenue de Grande Loge

 Il est primordial que tous et nous même en premier, répondions corps présents à l’appel d’Alain Juillet et participions à la Tenue de Grande Loge du 3 décembre pour démontrer ce que nous savons tous mais n’avons pas prouvé : Stifanor est absolument seul !

 

Stifanor dehors ! 

 

Nous souhaitons que le Comité de pilotage présidé par Alain Juillet organise minutieusement la Tenue de Grande Loge de telle manière que la bataille essentielle de la mobilisation et du rassemblement soit gagnée de manière indiscutable.

 

Ceci est capital.

Mais convenons en : La tenue de Grande Loge est une Bataille qu’il est nécessaire de gagner pour que l’Assemblée soit une Victoire définitive.

 

 

Assemblée Générale

Agir en Tenue de grande loge ne sert juridiquement à rien car, dans ce domaine quasi cultuel, la Justice n’est pas concernée.


Agir dans le cadre associatif est la seule solution pour vaincre et une telle action ne s'exprime qu'en Assemblée Générale.

Or il se trouve que dans le courrier que nous avons fait paraître Me Legrand écrit son intention de convoquer une AG mixte (AG Ordinaire + AG Extraordinaire)

http://boaz-jakin.over-blog.com/article-me-legrand-convoquera-bien-une-age-ago-le-7-janvier-2012-88035546.html

 

L'Assemblée Générale Extraordinaire permet à l'assemblée souveraine de changer ses statuts et règlements. L'AG Extraordinaire s'applique immédiatement même si une action en nullité (qui d'ailleurs aurait peu de chance de prospérer) est engagée contre elle.

Dès lors notre initiative a pour objet de prier Me Legrand d'inscrire un additif à l'Ordre du jour de l’Assemblée.

L' « Anglaise 204 » à tort de croire que Me Legrand rédigera un ordre du jour comportant une vingtaine de résolutions et procèdera à la refonte des statuts de la GLNF : cela elle n'en a pas le pouvoir.

Mais Me Legrand peut accepter qu’un additif léger soit porté à l’Ordre du Jour de l’Assemblée =

 

Résolution 1 : Modification de l’article 2-3 du Règlement Intérieur >  

 

« S'il a qualité de Très Respectable Frère ou de Respectable Frère, le candidat à la Grande Maîtrise et à la Présidence de l'association est élu par l'assemblée générale à la majorité des membres qui la composent.

 

Le Président de l’association GLNF, également Grand- Maître de l’obédience, est élu pour une période de trois (3) ans et ne pourra exercer plus de deux mandats consécutifs*»

 

Résolution 2 : «Election du Président de l’association GLNF-Grand-Maître de l’Obédience»

(*Aux nostalgiques des Templiers qui pensent encore qu’un Ordre ne peut élire démocratiquement son Grand Maître nous renvoyons au mode de fonctionnement des Grandes Loges Régulières du Monde et notamment anglo-saxonnes : Election du Grand Maître = majorité simple de l’assemblée constituée des Vénérables Maîtres et Premiers Surveillants après qu’ils aient reçu mandat de leur Loge.

Conditions requises pour être éligible = avoir simple qualité de Maître maçon ; Usage = un Vénérable Maître est généralement élu ; Durée des fonctions = 1 an non renouvelable ; Pendant l’élection = non immixtion des Hauts Grades qui constituent un chemin initiatique essentiel mais distinct et parallèle de l’Obédience.)

 

Nous savons que même en « épurant » le corps électoral de l’Assemblée, Stifanor n'arrivera pas à éviter qu'une majorité des deux tiers des Vénérables Maîtres et Premiers Surveillants (soit 85% des présents) vote favorablement pour l’adoption de ces résolutions qui permettent une sortie de crise immédiate et définitive.


La seule difficulté consiste donc à convaincre voire imposer à Me Legrand d'accepter cet additif.

Nous pensons que si 5 à 10 % (et à fortiori davantage) des frères de l'obédience le lui demandent elle acceptera l’additif.

A défaut nous pourrions obtenir que l'additif soit porté à l’Ordre du Jour par un  référé d'heure à heure avant l'assemblée.

C'est pourquoi nous avons conçu notre requête dont le mérite réside dans la simplicité de sa compréhension et d'exécution (il faut 5 minutes à un frère pour envoyer un e-mail)

http://boaz-jakin.over-blog.com/article-collectif-ni-scission-ni-soumission-boaz-jakin-84275298.html


Si l'opposition désormais unie à une solution meilleure pour régler la crise lors de la prochaine Assemblée il faut qu'elle l'exprime très concrètement et mette dès maintenant cartes sur table. En ce cas nous prenons l'engagement de mettre un terme à notre initiative si une meilleure solution  pouvait s'imposer mieux.


La Tenue de Grande Loge est une Bataille qu’il est nécessaire de gagner pour que l’Assemblée soit une Victoire définitive.

 

Nous prions nos frères de continuer l’action et de nous faire massivement parvenir leurs requêtes complétées (déjà 1026 à ce jour) :

 

 REQUETE : MODE D’EMPLOI

1°COPIER LE TEXTE CI-DESSOUS

2°COLLER CE TEXTE DANS UN E-MAIL

3°COMPLETER LE TEXTE PAR LES MENTIONS QUI VOUS CONCERNENT

4°ENTREZ L’ADRESSE DES DEUX DESTINATAIRES :

headlexmlegrand@yahoo.fr;supplique.glnf@yahoo.fr  

5°ENVOYEZ

 

TEXTE A ENVOYER :

 Grande Loge Nationale Française

Requête à Maitre Monique Legrand

headlexmlegrand@yahoo.fr;supplique.glnf@yahoo.fr  

 

Je soussigné  

NOM Prénom  : 

Votre numéro de matricule GLNF :

Votre numéro de Carte Nationale d’Identité ou numéro de passeport: 

 (Pour authentification)

 

CONSIDERANT

Que par lettre en date du 14 juillet 2011 Monsieur François Stifani, Président démissionnaire de l’Association GLNF et ancien Grand Maître de l’Obédience, a cru devoir au nom des 43 000 membres de la GLNF et sans consulter quiconque, signifier au Grand Chancelier de la Grande Loge Unie d’Angleterre, la Suspension par la GLNF de ses relations avec la Grande Loge Unie d’Angleterre ;

 

Que par Ordonnance en date du 20 Juillet 2011, la Grande Loge Unie d’Angleterre, par son Grand Secrétaire, a proclamé à toutes les Grandes Loges Régulières du Monde la suspension temporaire de ses relations avec la GLNF ; Que du seul fait de Monsieur Stifani les 43 000 membres de la GLNF se trouvent exclus de la Franc Maçonnerie Régulière et Universelle et ne sont plus désormais reconnus par aucune des Grandes Loges Régulières du Monde alors même que cette reconnaissance avait motivé leur décision de rejoindre l’Obédience.

 

Qu’à l’approche de son centenaire la GLNF a perdu, avec son universalité, sa raison d’être et sa vocation ; Que pour seule réponse à leur légitime indignation, Monsieur Stifani, sans avoir qualité pour le faire en raison de sa démission, menace d’exclusion tous les Frères qui protestent pour réduire l’effectif de l’Obédience au faible nombre de ses affidés ;

 

Que cette situation oblige à l’adoption immédiate de mesures exceptionnelles propres à assurer la sauvegarde de l’Obédience notamment par la levée de la mesure de suspension (par la G.L.U.A.) qui la frappe;  

 

EN  CONSEQUENCE  DEMANDE à Maitre Monique LEGRAND, es qualité d’Administrateur provisoire de la GLNF, De  convoquer immédiatement l’Assemblée Générale Mixte de la GLNF

aux fins de délibérer sur l’ordre du jour suivant : 

 

PREMIERE RESOLUTION (Vote à la majorité des deux tiers)
Modification de l'Article 2-3 du règlement intérieur de la GLNF :

 

Formulation actuelle:

«Le candidat à la Grande Maîtrise est désigné par les membres de droit mentionnés à l’Article 1.2, nommés par le Grand Maître, et réunis en collège statuant par un scrutin a bulletins secrets.
Cette désignation est soumise à la ratification de l’Association lors de l’Assemblée Générale afférente. Le Grand Maître est élu pour une période de cinq (5) ans et ne pourra exercer plus de deux mandats consécutifs »

 

Nouvelle formulation:
« S'il a qualité de Très Respectable Frère, ou de Respectable Frère, le candidat à la Grande Maîtrise et à la Présidence de l'association est élu par l'assemblée générale à la majorité des membres qui la composent.
Le Président de l’association GLNF, également Grand- Maître de l’obédience, est élu pour une période de trois (3) ans et ne pourra exercer plus de deux mandats consécutifs »

 

SECONDE RESOLUTION
Election du Président de l’association GLNF-Grand-Maître de l’Obédience

 

 COLLECTIF NI SCISSION NI SOUMISSION

 

 

Commenter cet article