MISE AU POINT - SONDAGE "NiNi"

Publié le par boaz-jakin

 

logonini

 

 

 

Nous avons souhaité réaliser une consultation pour connaître la perception des membres de la GLNF sur les candidats à la Grande Maîtrise et sur ce que seraient les grandes tendances de leur vote si ce droit leur était consenti.

 

http://glnf.myqaa.com/

 

Cette consultation, ce sondage, remporte un très vif succès auprès de ceux, les membres-sociétaires, que nos Constitution, Statuts et règlements actuels vouent, depuis un siècle, au silence.

 

En 3 jours, sans autre  "publicité" que le "bouche à oreilles", plus de 1500 personnes, ayant qualité de Franc-maçon, ont spontanément  souhaité s'exprimer par cette consultation.

 

Qu'observe t-on en l'état de ce sondage dont les résultats peuvent encore  évoluer ?

 

En vérité rien que nous ne sachions déjà et pressentions tous :

 

- Deux candidats, Alain Juillet et Jean Murat, concentrent sur leur personne, plus de 80% des intentions de ce que serait le vote si celui-ci était possible;

 

- Monsieur Stifani recueille sur sa personne 1,81 % d'opinion favorables;

 

- Les autres candidats, aussi  respectables et valeureux soient-ils, semblent inconnus du plus grand nombre tant qu'ils n'auront pas exposé leur programme autrement qu'aux seuls membres du Souverain Grand Comité.

 

Aucune surprise, donc, dans ce résultat provisoire mais logique.

 

Pourtant cette initiative, qui serait absolument banale en toute autre matière que la  Franc-maçonnerie, déchaîne passions et suspicions de la part des deux parties extrêmes de "l'offre électorale" :

 

- Les partisans de l'ancienne gouvernance (dont le sondage ruine les ambitions parce qu'il révèle qu'ils n'ont aucune "armée secrète" ni "troupes de réserve") crient au scandale et à la profanation. 

 

Leur attitude ne nous surprend pas.

 

- Les partisans de la scission (dont l'imminence d'un dénouement de crise par la mise à l'écart de Monsieur Stifani ruine les plans) crient au trucage et à la manipulation.

 

Aux premiers (les "Stifaniens") nous renvoyons à notre article du 2 mars qui présente et justifie notre consultation :

 

http://boaz-jakin.over-blog.com/

 

 

Aux second (les "scissionnistes") nous voulons affirmer solennellement cela :

 

1 Ni Alain Juillet, ni Jean Murat ne sont d'aucune manière à l'origine de cette consultation. Ils en ignoraient tout avant qu'elle ne soit mise en ligne. Cela nous pouvons le jurer sur l'honneur. Ni l'un ni l'autre n'ont besoin du sondage du "NiNi" pour conforter leur notoriété ou améliorer leurs résultats qui emportent tout. Faire croire à une manipulation de l'un ou de l'autre sur ce sondage est tout simplement ridicule puisque l'un comme l'autre n'en ont nul besoin et qu'il est bien connu de tous que leur probité le leur interdirait.

 

2 Notre consultation est réalisée par l'agence Myqaa dans des conditions de professionnalisme indiscutables :

 

- Comptabilisation de chaque intention de vote en direct;

- Impossibilité de "voter" plus d'une fois;

- Mise en place de dispositifs "anti-intrusion" les plus performants.

 

 

 

Nous persisterons donc.

 

Nous voulons maintenant la mise en place d'un système électoral identique à celui des très traditionnelles et très régulières Grandes Loges américaines : Election du Président-Grand Maître par les délégués de Loges en Assemblée Générale.

 

Que grâce soit rendue à Monsieur Stifani qui, par son mode de gouvernance, provoquera, sans même l'avoir voulu, l'avènement de la démocratie dans la GLNF. 

Commenter cet article