NOUS SOMMES DES RATS !

Publié le par boaz-jakin

rats.jpg

 

NOUS SOMMES DES RATS !

Les myosotis proches de l'ULRF traitent de "Rats" les Frères qui jugent pertinente l'initiative du collectif ni scission ni soumission.

Voir par exemple celui d'Aquitaine :
http://le-myosotis-province-aquitaine.over-blog.com/article-en-reponse-a-une-certaine-lettre-ouverte-87373957.html


Bel exemple de modération, de fraternité et de sens du débat contradictoire.

Belle préfiguration de ce que sera la nouvelle Obédience ULRF.

Et bien nous n'irons pas chez vous, il n'y fait pas bon vivre car vous ressemblez trop à celui que vous voulez combattre (sans le moindre succès d'ailleurs)

En tout cas les rats que nous sommes (l'animal n'est au demeurant ni le plus stupide ni le moins pugnace de la création) se garderont bien de répondre à vos insultes car ils entendent conserver en toute circonstance une parfaite maîtrise d'eux même.

Raphaël Aurillac (R.A; si vous préférez)

 

 

 

LES RATS DIVISERAIENT L'OPPOSITION ! 

 

Le "modérateur" du blog:
http://www.blog-brie-champagne.com/m/article-87345550-comments.html
prétend que le collectif Ni scission Ni soumission aurait refusé de discuter avec l'opposition.

 

Cette affirmation est absolument fausse.

 

Avant de lancer notre initiative nous avons vainement cherché à la soumettre à l'opposition .

 

Nous avons trouvé, 15GM désunis, un Jean Murat et un Alain Juillet dubitatifs et une ULRF-FMR farouchement hostile.

 

Estimant qu'il fallait bien agir à un moment ou personne dans l'opposition ne proposait d'action concrète, efficace et rapide, nous avons lancé notre initiative.

 

Celle-ci rencontre l'adhésion des Frères qui ne veulent en effet "Ni scission Ni soumission" et souhaitent sortir au plus vite de cette crise lors de la prochaine assemblée générale par l'élection d'un nouveau Président-Grand Maître après l'indispensable rectification de l'article 2-3 du règlement intérieur.

 

Le succès de cette initiative, au lieu de réjouir l'ULRF qui aurait pu s'y associer puisqu'elle profite à tous et ne nuit à personne, suscite de sa part un sentiment de panique qu'elle traduit successivement par l'expression de son mépris, une campagne de désinformation et maintenant l'injure (les "Ni scission Ni soumission" ne sont pas des Frères mais des rats !)

 

Cette curieuse réaction ne peut s'expliquer que d'une seule manière: l'ULRF poursuit un objectif qui n'est pas celui qu'elle proclame : donner une nouvelle Obédience à son chef et non sauver la GLNF.

 

En tout cas l'hostilité des initiateurs de l'ULRF (et non de ses membres) est l'unité de mesure de notre succès (une trentaine de frères remplissent chaque jour notre requête)

 

Raphaël Aurillac (R.A.)

 

 

Commenter cet article